Psychothérapie à Sallanches

Je pratique la Gestalt-thérapie, qui est une forme de psychothérapie. Le terme « Gestalt » (prononcer (guè-ch-talt)) vient de l’allemand et signifie « forme » dans le sens de « ce qui prend forme ». C’est un tournant capital dans le monde des psychothérapies car on sort de l’analyse purement mentale du sujet et de sa psyché « intérieure ». On se base sur l’analyse de ce qui se passe à l’instant présent et sur l’interaction entre la personne et son environnement. Pour en savoir plus sur l’historique de la Gestalt-thérapie, cliquez ici

Spécificités de la Gestalt-thérapie

La Gestalt-thérapie n’est pas une « thérapie » au sens médical du terme.

Quand on a un problème avec sa voiture, on la conduit chez le garagiste et on attend que cet expert en mécanique identifie ce qui ne va pas, le répare et nous rende une voiture en bon état de marche. Certaines personnes commencent une psychothérapie dans la même disposition : elles remettent leurs souffrances entre les mains d’un expert psy et attendent qu’il identifie ce qui ne va pas, et qu’il leur fournisse les remèdes pour revenir à un état de fonctionnement normal.

La psychothérapie que je pratique offre une vision différente de l’être humain. Elle considère que l’existence n’a pas à être réparée, les souffrances faisant partie du processus naturel de la vie.
 

Cependant on peut accompagner la personne afin de lui permettre de transformer sa façon de voir la vie, d’être au monde, de se percevoir elle-même, d’être avec les autres.

 

Ici et maintenant – Le corps et l’émotion

Le thérapeute dirige son attention vers la personne toute entière.
Il explore ainsi le vécu que le patient partage, c’est à dire ses soucis, difficultés, souffrances du quotidien.
Mais il ne reste pas uniquement focalisé sur ces évocations. Il écoute également les autres facettes du vécu du patient présent face à lui : émotions qui apparaissent ou se retiennent, sensations corporelles, mouvements…
Il écoute également la personne au travers de son propre vécu de thérapeute: ses propres sensations corporelles, affects, pensées …
Il est attentif à la situation dans sa globalité.
 
 
Sentir comment plutôt qu’expliquer pourquoi
 
Notre culture nous formate à expliquer pourquoi les choses sont comme elles sont. On pense souvent qu’expliquer pourquoi on vit ce que l’on vit peut changer les choses. Mais en pratique, cela n’est pas toujours suffisant.
Nous entendons ainsi souvent des patients dire : « J’ai déjà raconté mon histoire 1000 fois et je ne me sens toujours pas mieux… »
Si l’historique du patient a bien évidemment son importance, le thérapeute explore aussi « comment » cela s’est passé et surtout « comment » cela se raconte aujourd’hui, afin de mieux saisir l’essence de ce qui s’est joué à son insu.
 
En effet, nous pensons que, face au thérapeute, le patient est la même personne que celle des situations qu’il évoque. La façon dont le patient appréhende la rencontre thérapeutique est ainsi pour le thérapeute un excellent indicateur de « comment » il vit son rapport à l’autre et à lui-même en dehors du cabinet. Une des spécificités de la Gestalt-thérapie est l’implication du thérapeute dans la rencontre. Loin de rester dans une posture de neutralité, il peut utiliser les émotions qu’il ressent, les idées qui lui viennent au cours de la séance comme un outil pour aider son patient.
 
 
En quoi la Gestalt-thérapie peut-elle  vous aider ?
 
Les habitudes que nous avons développé au fil de nos expériences nous permettent de vivre et nous rassurent. Si ces habitudes (relationnelles,  existentielles…) ne sont pas régulièrement réajustées, elles peuvent également finir par entraver notre développement psychique sans que nous en ayons conscience. Le travail du thérapeute est alors de rendre ces habitudes conscientes, et de s’appuyer sur la force de vie qui anime chacun de nous  afin de favoriser une évolution réellement choisie et non plus subieCette